Vous trouvez ici:

20.11.2013

L'hiver arrive, les sandres aussi!

La température de ces derniers jours a bien baissé. La saison de la pêche du sandre va alors battre son plein. Il faut dire qu’il est temps que les choses se mettent enfin en  place car ces dernières semaines, nous n’avons pas été vraiment très gâtés. En effet, les carnassiers se sont montrés peu actifs, voire même endormis. Les résultats ont été vraiment très médiocres même si quelques gros poissons ont tout de même été capturés. Passionné par la pêche du sandre carnassier, j’ai décidé de poursuivre mes efforts pour tenter de leurrer quelques beaux spécimens. J’ai alors donné rendez-vous à quelques amis sur les bords du Rhône dans le but de pêcher ensemble toute une journée. La température de l’eau était de 9 °C et la température extérieure de 4 °C. Cela ne faisait plus l’ombre d’un doute, l’hiver approchait à grands pas !

Nous avons commencé cette journée en prospectant les zones abritées du courant. Les choses n’ont d’ailleurs pas tardé à se mettre en place car au bout de dix minutes seulement, nous avons enregistré la première touche. Cette dernière a été marquée et ma canne Escale Verticale s’est immédiatement pliée sous les coups de tête du poisson. Après un joli combat, c’est finalement un joli sandre de 70 cm qui avait entièrement englouti mon leurre : un Quantum Rassel Shad. Pour éviter de disperser le banc de petits poissons fourrage situé sur la zone, j’ai mis ce joli sandre dans le vivier de mon bateau. Malheureusement, nous avons continué à pêcher sur ce poste mais nous n’avons pas enregistré la moindre attaque. J’ai alors décidé de pêcher avec un Battle Shad de 20 cm. Parfois, il suffit de changer de leurre et d’opter pour un modèle un peu plus gros ou plus petit et d’opter pour un leurre doté d’une caudale différente pour que les choses tournent en notre faveur. Le choix a été judicieux, car cinq minutes plus tard, j’ai enregistré une autre touche. Dommage, celle-ci ne s’est pas concrétisée. J’ai alors décidé de replacer correctement mon bateau afin de reprendre cette dérive. Je suis alors resté très concentré sur le scion et là, j’ai enregistré une grosse touche ! J’ai d’ailleurs immédiatement compris qu’il s’agissait cette fois d’un gros poisson. Deux longues minutes se sont écoulées avant d’apercevoir le poisson. Jonathan Amiot et moi-même étions vraiment très heureux de voir qu’il s’agissait d’un sandre de 80 cm.

La suite de la journée a été beaucoup plus compliquée. Le dernier poisson de la journée a été pêché dans les dernières minutes. Il s’agissait d’un sandre de 65 cm qui s’est laissé séduire par un leurre souple de 12 cm (Quantum Salty Shat’R), coloris orange.

Cette superbe journée s’est soldée par la prise de 3 sandres. La persévérance et l’obstination ont en tout cas porté leurs fruits. Nous espérons maintenant que cette journée en appellera d’autres car une chose est certaine, c’est que l’hiver arrive progressivement et les sandres aussi !

Damien Modrak